Manager d'Univers Informatique - Boulanger Multimédia – Louis-Benjamin Ponticelli
Embaucher pour mes compétences de "merchandiser" acquises chez Système U, j'ai travaillé au poste de manager d'Univers chez Boulanger dans le but d'améliorer la marge de l'univers Informatique.
manager, Boulanger, Technologie, computer, vente, rayon informatique, Renard, Louis-benjamin, Dubuis, Louis Dubuis,
20850
post-template-default,single,single-post,postid-20850,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 
Assistant Manager Boulanger

Manager d’Univers Informatique – Boulanger Multimédia

Boulanger Multimédia

Fondée à Lille par les frères Bernard et Gustave Boulanger, Boulanger développe dès 1954 une activité de service après-vente. La même année, le premier magasin ouvre à Emmerin, dans le Nord.
Le Groupe Mulliez entre dans le capital en 1983, puis prend le contrôle de la société en 1986.
En 1986 Boulanger commence à se développer à l’échelle nationale. Sous l’impulsion d’Auchan, les surfaces de ventes s’agrandissent passant de 1 000 à 2 000 m², les magasins s’implantent en banlieue.

En 2015, Boulanger possède 122 points de ventes en France après la fermeture ou le regroupement de certains magasins Saturn. 2015 marque aussi, une nouvelle volonté de Boulanger et surtout de son nouveau Président Directeur Général Étienne Hurez de revenir dans les centres villes. L’exemple type est le développement du magasin situé à Lyon, dans le quartier des Cordeliers, sur 4 étages et 4900 m2, et l’ouverture d’un magasin dans le quartier Opéra de Paris en septembre 2017.

mise-en-avant-essentiel-b-boulanger-multimedia-louis-benjamin-dubuis

J’ai commencé mon BTS Management des Unités Commerciales (MUC) en apprentissage. Dans ce cadre, j’ai occupé le poste de Manager Univers informatique chez Boulanger Multimédia. Durant cette année, j’ai eu notamment comme responsabilité la gestion du merchandising et de l’équipe de vente du rayon informatique.

Mes missions

1. Participer à l’accueil, aux conseils, à la fidélisation de la clientèle (familiale, spécialisée et experte).

Rentrant en seconde année de BTS en Alternance, j’avais déjà acquis chez Système U une solide expérience en vente. Je connaissais déjà l’ensemble des outils (AS400) pour la gestion des stocks, des ventes et des équipes. Mon intégration fut très rapide, après un mois j’étais parfaitement intégrer dans l’univers. J’étais donc très rapidement opérationnel et prêt à prendre de nouvelles responsabilités comme manager l’équipe de vente.

2. Accompagner l’équipe de vente pour améliorer la relation clientèle, leur fournir des aides à la vente et leur donner les moyens de fidéliser les clients à forts potentiels

Le magasin Boulanger dans lequel j’évoluais était un ancien magasin « Saturn », l’équipe, les locaux, le stock, tout était de l’ancien réseau racheté tout récemment par le groupe Boulanger. Les vendeurs « Saturn » n’avait pas le même niveau de formation que les vendeurs « Boulanger ». Avec mon responsable, nous avons pris la décision d’envoyer l’ensemble des vendeurs et employés libres services (ELS) en formation. Les formations portaient à la fois sur les produits en ventes mais surtout sur les techniques de ventes et de communication interpersonnelle.

De plus tout un volet sur la culture d’entreprise était présent permettant au personnel de mieux trouver sa place dans le magasin, voir le groupe.

enceinte-essentiel-b-boulanger-multimedia-louis-benjamin-dubuis

3. Animer une équipe de 5 personnes et créer une dynamique de groupe : Réunions, Challenges, suivi et analyse des tableaux de bord.

En tant que manager, je devais optimiser ma force de vente et l’entrainer dans une dynamique de groupe. J’avais deux outils pour m’aider, la prime de vente et les évaluations par les clients. J’ai développé un questionnaire rapide qui était remis aux clients par l’hôtesse de caisse, me permettant d’évaluer l’ensemble de ma force de vente. La somme collective de ses questionnaires permettait à l’ensemble des membres du groupe de se sentir impliqué dans une tâche non-financière.

Pour accroitre le chiffre d’affaires, les primes de ventes permettaient de dynamiser les éléments de ma force de vente individuellement. Chaque vente était nominative me permettant de comprendre ce qui fonctionnait et ce qui ne fonctionnait pas lorsque la vente ne réussissait pas. Si nécessaire, je prenais le temps de faire un point avec chaque vendeur ne réussissant pas à valider une vente à fort chiffre d’affaires. Lorsque je mettais en place des promotions, l’ensemble des vendeurs devait travailler ensemble pour faire croitre la prime collective. Si l’ensemble des produits en promotion était vendu alors, ma force de vente décrochait la prime collective qui venait en complément de la prime individuelle.

4. Développer la force de vente, grâce à une veille active autour des nouveautés technologiques et concurrentielles

Pour motiver ma force de vente, j’ai lancé un challenge mensuel qui était de trouver le concept du mois. Une fois par mois, je réunissais mon équipe pour voter sur les concepts novateurs que chacun avait trouvé et présenté. Celui qui obtenait le plus de vote, se voyait offrir un produit. Tous étant des passionnés de technologie, nous avions chaque mois de nouvelle idée de produit à commercialiser ainsi que de nouvelles façons de le mettre en avant.

5. Réaliser le merchandising et plan de déploiement des produits.

Dans le cadre de l’obtention du brevet de technicien supérieur, management des unités commerciales, j’ai travaillé sur la problématique suivante : Comment augmenté la vente des produits de la marque Boulanger : « Essentiel B ».

Après un questionnaire auprès de 300 clients sur cette marque de distributeur, il en est ressorti, qu’elle n’était pas ou peu connu, très peu visible dans le magasin (3000m²). En m’inspirant des autres magasins Boulanger, j’ai retravaillé l’ensemble des placements produits et former mes vendeurs aux avantages à vendre davantage les produits « Essentiel b » que les produits de grandes marques.

rayon-cpl-boulanger-multimedia-louis-benjamin-dubuis
resultat-du-merchandising-Boulanger-Multimédia

6. Gérer les stocks et approvisionnements (environ 500 références)

L’assortiment, géré aussi par une centrale d’achat, chez Boulanger était bien plus large et profond que celui de System U. Système U restant une Grande Surface Alimentaire (GSA) contrairement à Boulanger qui était une Grande Surface Spécialisée (GSS). J’avais la possibilité de faire rentrer dans l’assortiment du magasin des nombreuses références Haut de Gamme : des ordinateurs portables ou fixes à plus de 2000€. L’ensemble des accessoires et périphériques n’étant pas en reste avec les modèles haut de gamme de chez Sonos, Razer, Bose, etc…

rayon-enceinte-pc-boulanger-multimedia-louis-benjamin-dubuis

Durant toute l’année, j’ai organisé des mini-challenges de vente d’extension de garantie auprès de l’équipe afin de consolider la marge du rayon, gain entre 7 et 11 points de marge sur le mois, selon l’affluence client.

Compétences opérationnelles

Suite Office0%
Reporting0%
Travail d'équipe0%
Organisation0%
Management0%

Compétences numériques

Merchandising0%
Veille technologique0%
CRM AS4000%
Techniques de ventes0%
Ecoute0%