Smart Me Up Solution - StartupWeek – Louis-Benjamin Ponticelli
Une fois par semaine, nous vous invitons à découvrir une nouvelle startup, découvrez de nouvelles façons d'entreprendre, une nouvelle application, un nouveau concept. Soyez avant-gardiste en nous suivant chaque semaine...
startup, entrepreneur, entreprenariat, entrepreneurs, entreprenariale, innovation, changement, découverte, social, Creative Slashers, StartupWeek
21240
post-template-default,single,single-post,postid-21240,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.7.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 
Bannière SmartMeUp - By Creative Slashers

Smart Me Up Solution – StartupWeek

Smart Me Up by Creative Slashers

Cette semaine, nous vous invitons à découvrir une nouvelle façon d’apprendre et de jouer en étudiant, un nouveau concept, une nouvelle approche dans l’expérience utilisateur par rapport à tout ce qui ce fait aujourd’hui.

Cette startup redonne du peps à l’éducation et la formation, de part l’expérience qu’elle propose et la manière qu’elle a d’inciter étudiants et formateurs à « Jouer » en travaillant. S’éclater au travail en somme !

Audrey Rochas - SmartMeUp
Virak - SmartMeUp

Avant d’expliquer pourquoi vous auriez intérêt à passer par leur service, présentons, d’abord, cette Team de choc, qui met à disposition un outil, qui révolutionnera vos façons d’apprendre mais aussi d’enseigner.

Audrey Rochas :

MOOC addict, hésite entre réel et virtuel, digital native ascendant daydreamer.
Polyglotte, elle parle couramment le web, le marketing et possède de bonnes notions de diplomatie qui en font l’interprète entre techno-addicts et techno-phobiques. Cette spécialiste en stratégie digitale a une sacrée tendance à ne rien laisser passer. En véritable caméléon multitâche, elle n’est jamais là où on l’attend et c’est tant mieux !

Bilingue avec son DEA d’anglais en Sorbonne et rédactrice/Designer avec son DEA de médias et multimédia à l’Institut Français de Presse, spécialisé en web design, Audrey est une chef de projet en stratégie digitale hors-pair surtout en ce qui concerne le travail en agence. Passée par la mode, les RP, le journalisme et le paramédical, elle connait les rouages et les astuces pour réussir parfaitement une stratégie numérique

Virak Mey :

Boule d’énergie, crée même en dormant, vient probablement d’une autre planète.
Quel que soit le contexte, il trouve l’astuce qui va le rendre unique, pimenter la sauce, en faire un concept explosif !
Ce créa d’exception a un appétit pour les nouvelles technologies qui ferait pâlir un Gargantua digital. Grand maître DA, il est rôdé aux nouvelles tendances et n’hésite pas à distiller ses idées géniales dans les choses les plus simples.

Diplômé des Arts Appliqués tout en étant passé par TBWA et Publicis en tant que directeur artistique, il est le créateur de l’univers du Père Noël de La Poste durant trois ans.

Valeurs et Slogan

L’aventure a démarré quand l’un des amis d’Audrey et elle ont décidé de sauter le pas en passant d’auto-entrepreneur, chacun de son côté, à SAS, tous les deux. ils ont créé une agence qui accompagne les entreprises sur le digital et ils sont formateurs dans de grandes écoles et de grandes entreprises. C’est cette expérience (et leurs souvenirs de fac) qui les ont poussés à basculer en mode « start-up » et à concevoir Smart Me Up : une application de gamification de l’enseignement, pour aider les étudiants à mieux vivre leurs études.

C’est cette application et ce concept que nous allons vous présenter !

Le sens

Le sens, parce que nos deux entrepreneurs sont arrivés à un âge où ils avaient envie de créer quelque chose qui en ait, pas juste le « nouveau truc qui tue »

L’amusement

L’amusement parce que ils tiennent à prendre du plaisir à travailler, sinon ils n’aurait pu atteindre leurs objectifs

L’émerveillement

L’émerveillement parce que c’est ce qui fait que leurs journées les fait vibrer et leur donnent envie de remettre le couvert le lendemain.

Ce sont des digital natives, même si l’expression est de plus en plus galvaudée. Ils ont baigné dans les jeux vidéo dès les années 80, tant Audrey que Virak, son associé. Tout deux passent beaucoup de temps à imaginer de nouveaux usages pour le digital et leur activité de formation leur a fait réaliser qu’il y avait un réel besoin, aussi bien du côté des étudiants (perdus, peu investis, peu motivés) que des enseignants (submergés par les corrections, coincés dans un système archaïque et peu adapté aux usages actuels). Alors ils se sont lancés en pensant leur application pour et avec leurs étudiants et collègues formateurs.

Faire du digital le plus bel endroit de la Terre

Lancé depuis plus de deux ans, le concept est de s’appuyer sur le digital pour améliorer le quotidien, tant au bureau, à l’école, qu’à la maison. Ainsi le positionnement de leur application Smart Me Up est : lutter contre le décrochage scolaire et l’isolement durant les études.

Smart Me Up, est une application de gamification de l’enseignement. Pour dire les choses simplement : les étudiants sont invités à s’auto-évaluer pour gagner des points, atteindre le haut du classement, remporter des badges. Pour cela, ils peuvent passer des tests en solo, défier d’autres étudiants ou encore simplement répondre aux quizz créés par leurs enseignants. Ils peuvent également visualiser leur progression. Du côté des enseignants, c’est un système simplifiant l’évaluation (via des quizz auto-corrigés) et permettant d’accéder à des statistiques par étudiant ou par groupe d’étudiants.

Comment faire ?

Pour faire simple, c’est une WebApp, donc un simple navigateur web à jour suffit pour pouvoir utiliser le service. Pour ce faire, rendez-vous sur le site www.smart-me-up.com et vous aurez accès à toutes les informations. Le lancement de la première version officiel est prévue pour septembre 2016 !

Dans un second temps, une seconde version sera disponible en tant qu’App et donc présente dans les stores.

Leur Business model repose sur un système d’abonnement. Donc, pour la plupart de leurs clients, il y aura un abonnement par mois, dégressif en fonction de l’option choisie (un mois, six mois, un an). Leur positionnement tarifaire reste similaire à la plupart des services payants que nous utilisons tous, nous-mêmes. Leur prix est déterminé pour que les utilisateurs s’y retrouve mais aussi qu’il permette, aux entrepreneurs, de couvrir les frais de développement, d’hébergement, de maintenance et de mise à jour. Pour les clients souhaitant l’utiliser en marque blanche ou pour des établissements scolaires, ils proposent des offres spécifiques adaptées.

L'idée

Les étudiants ont besoin de challenge dans leurs études, sous peine de décrocher en cours de route. Les chiffres sont là :  l’université, 27% des étudiants entrant en première année quitteront le système universitaire en cours d’année, 19% finiront sans diplôme et 29% redoubleront leur première année. Ce concept liant divertissement et apprentissage est l’une des nombreuses nouvelles façons permettant de réduire l’échec scolaire !

Gamification - Echec Scolaire

La gamification

Parce que nous aimons tous apprendre en s’amusant et non rester quatre heures à écouter un formateur parler. L’intégration de la gamification dans le monde de l’éducation et de la formation est un bon moyen de redonner un coup de boost avec les outils d’aujourd’hui et non ceux d’hier !

Idée SmartMeUp

L'Interactivité

Rappelez-vous la dernière fois qu’un formateur vous a dit contactez moi par mail. Avec cette application, vous travaillez quand vous le souhaitez et où vous le souhaitez. Le formateur et l’élève sont interconnectés au travers un système ludique et amusant !

Challenge - SmartMeUp

Leurs besoins

La service fonctionne sur les capitaux propres et compte courant des fondateurs. Eux se rémunère avec travail dans l’agence qu’ils ont construite Creative Slashers.

Ils cherchent donc des fonds entre 150 000 à 250 000 € : pour couvrir les coûts de développement, le bureau et la commercialisation de l’app.

Dans l’idéal, il leur faudrait réaliser rapidement une campagne de Crowdfunding, mais ils ne savent pas encore la forme cela va prendre et ils doivent créer une structure propre à pour leur produit Smart Me Up… Pour cette partie-là, ils sont en période de réflexion.

Leurs enjeux importants

Leur service qui s’adresse aux professeurs et étudiants doit être lancé pour la rentrer 2016. La pression est bien là et le programme chargé.

Campagne de communication on et off-line sont lancés, les partenariats commencent à prendre forme…

Leurs perspectives

Nos deux entrepreneurs souhaiteraient que Smart Me Up trouve sa place dans les salles de cours et les amphithéâtres. C’est pour cela qu’ils ont besoin de fonds et de bonnes volontés ! Alors contactez les en vous rendant sur leur site internet !

Si vous avez besoin d’un renseignement ou que vous souhaitez proposer votre aide pour contribuer ou accélérer cette belle innovation, n’hésitez pas à les contacter et les suivre sur les réseaux-sociaux !

  • Contactez les !

  • Likez les !

Dans tous les cas, nous vous invitons à relayer l’article sur vos divers canaux de communication digitale, enfin si l’article et/ou le concept vous à plu !